Le Groupe VYV dénonce l’injustice de la surtaxe exceptionnelle

Le Groupe VYV dénonce l’injustice de la surtaxe exceptionnelle

Le gouvernement souhaite que les 300 plus grandes entreprises françaises s’acquittent d’une « surtaxe exceptionnelle » destinée à rembourser une partie de la taxe sur les dividendes instaurée sous le quinquennat de François Hollande, mais invalidée récemment par le Conseil constitutionnel.

La mesure devrait concerner les sociétés qui ont plus d’un milliard d’euros de chiffre d’affaires. Le taux de l’impôt sur ces sociétés devrait passer cette année de 33 % à 38 %. Il montera à 45 % pour les entreprises dont la performance annuelle dépasse les 3 milliards de CA.

Par cette mesure le gouvernement demande à ces entreprises de réaliser un effort considérable et « fait appel à leur sens civique ».

Dans les faits cette mesure, qui devrait permettre à l’Etat de rembourser une taxe sur les dividendes invalidée par le Conseil Constitutionnel, risque d’impacter sans discernement les mutuelles, qui sont justement des entreprises ne versant pas de dividendes.

Les mutuelles ne sont pas des sociétés capitalistiques ; elles n’ont ni actionnaires, ni dividendes. Leur finalité n’est jamais le profit mais le bien commun de leurs adhérents. Pour une mutuelle les profits n’appartiennent pas à quelques-uns, mais profitent à tous.

Au quotidien, les mutuelles associent développement, performance et utilité sociale. Elles réinvestissent leurs excédents dans des actions de prévention gratuites pour les adhérents, dans des actions de solidarité permettant à chacun de faire face aux aléas de la vie, dans le développement de l’offre de soins par la création de cliniques, d’Ehpad, dans l’innovation…

Imposer aux mutuelles de supporter cette nouvelle taxe est doublement injuste.

  • D’une part, elle réduira d’autant la capacité des mutuelles à partager les excédents au profit de l’intérêt général.
  • D’autre part, elle vise à rembourser une taxe sur les dividendes par des acteurs qui proposent résolument un modèle de développement alternatif au capitalisme et qui militent contre la financiarisation de notre société.

 Le Groupe VYV s’affirme comme un entrepreneur de solidarités et porte la promesse d’une protection sociale globale, durable, performante et solidaire.

 

 

 

Le Groupe VYV investit dans la télémédecine

Le Groupe VYV vient d’effectuer une prise de participation majoritaire, à hauteur de 61 %, dans MesDocteurs, plateforme interactive de téléconseil et de téléconsultation médicale.

 

Proposer au plus grand nombre, une offre de télémédecine et faire progresser la e-santé en France.

 

Créée en 2015, spécialiste de téléconseil et de téléconsultation médicale, fort d’un réseau de plus de 300 médecins généralistes ou spécialistes, MesDocteurs propose, aux particuliers, un service de téléconseil médical payant, interactif, disponible 7/7, 24h/24h offrant une réponse immédiate sans prise de rendez-vous ou de délai d’attente de diagnostic.

MesDocteurs propose également aux porteurs de risques, aux entreprises, aux établissements de soins de disposer d’un service de téléconsultation médicale clef en main pour les bénéficiaires, les salariés et les patients, avec la possibilité de délivrer une ordonnance médicale à distance.

La prise de participation majoritaire du Groupe VYV dans MesDocteurs permet au groupe de se positionner comme acteur majeur de la e-santé.

  • Apporter des réponses concrètes aux adhérents en faisant évoluer les offres des entités du groupe

Les solutions développées par MesDocteurs pour les professionnels de santé et le grand public, permettent d’enrichir l’offre des mutuelles du Groupe VYV, aussi bien celles concernant l’individuel que celles orientées vers les contrats collectifs. A partir du 1er trimestre 2018, Harmonie Mutuelle proposera progressivement ce service de téléconsultation à ses adhérents.

Cette solution sera progressivement généralisée au sein du Groupe VYV, aussi bien par les mutuelles que par les établissements de soins comme les Ehpad et les cliniques du groupe.

  • Contribuer à la rénovation du système de protection sociale en innovant dans la santé de demain

Concrètement, la télémédecine s’affirme comme un enjeu structurant de notre système de santé. Elle doit permettre tout à la fois de lutter contre la désertification médicale et de favoriser l’accès à la santé pour tous.

En positionnant MesDocteurs comme la filiale du Groupe en matière de santé à distance, le Groupe VYV contribue à l’accélération du déploiement de la télémédecine en développant, au-delà de la téléconsultation, la télé-expertise et la télésurveillance. Le Groupe s’appuiera également sur les établissements VYV Care (près de 1 000 structures de soins et de services : cliniques, EPHAD, centres de soins de suite, crèches…) pour développer la télémédecine sur les territoires.

 

Objectif affiché pour 2020 par le Groupe VYV :

2 millions de téléconsultations. Soit 10 fois plus qu’en 2015 pour l’ensemble de la France.

Ayant contractualisé avec d’autres acteurs de renom du monde de l’assurance, MesDocteurs couvrira près de 15 millions de bénéficiaires dans le courant de l’année 2018.

Le Groupe VYV s’engage dans « le mois sans tabac »

Le Groupe VYV s’engage dans le mois sans tabac en soutenant le groupe Facebook « Je ne fume plus », partenaire du fonds Actions addictions. Des actions menées notamment par MGEN, renforcent ce positionnement.

 

L’opération « Mois sans tabac » est de nouveau lancée en France en novembre afin d’inciter et d’accompagner les fumeurs dans la démarche d’arrêter la cigarette.

Alors que le mois de novembre est centré sur le sevrage tabagique et le rôle de l’entraide dans l’arrêt du tabac, le groupe Facebook « Je ne fume plus !» est entièrement dédié au partage d’expérience et au soutien de la communauté autour de l’arrêt de la cigarette. Ce groupe s’adresse à toutes les personnes qui désirent stopper leur consommation ou qui ont réussi à arrêter de fumer, quelle que soit la méthode.

Françoise, la créatrice du groupe Facebook, est une ancienne très grosse fumeuse qui a arrêté et qui a décidé de mettre à profit son expérience. Depuis sa création il y a quelques années, le groupe a pris de l’ampleur et compte aujourd’hui plus de 9 000 membres.

On y retrouve tout type de fumeurs et ex-fumeurs, certains ayant réussi à arrêter de fumer à grand renfort de patchs et de pastilles, d’autres ayant utilisé la cigarette électronique, d’autres tentant encore de se sevrer. Le projet est fondé sur l’entraide, le partage et le soutien, trois choses essentielles dans le sevrage tabagique.

Tout l’intérêt du groupe réside dans le fait qu’il soit animé par des particuliers : accompagnement par des parrains et marraines, témoignages, retours d’expériences, etc. sans discrimination d’aucune méthode, chacun choisit la plus adaptée à ses besoins.

Pour rejoindre le groupe, il suffit d’en faire la demande : ici.

En tant que groupe de protection sociale, le Groupe VYV s’engage dans la lutte contre les addictions en soutenant le fonds Actions Addictions et la page Facebook « Je ne fume plus ». Il affirme ainsi son ambition.

 

 

Le Groupe VYV connecté au World Electronics Forum d’Angers

Le Groupe VYV s’est associé à Angers Loire Métropole pour participer en tant que partenaire au World Electronics Forum (WEF) du 26 au 28 octobre 2017. Ce rendez-vous international réunit les experts de l’industrie électronique du monde entier et des innovations dans de nombreux secteurs tels que l’industrie, la santé ou encore l’agriculture. Ce partenariat renforce l’ambition du groupe de placer l’innovation au cœur de sa stratégie pour inventer la protection sociale de demain.

 

Le WEF rassemble à Angers les représentants de fédérations et les dirigeants du monde entier pour imaginer l’industrie électronique de demain. C’est une véritable opportunité de créer du lien entre l’écosystème industriel français et les décideurs mondiaux de l’électronique.

Le WEF s’inscrit dans une semaine inédite à Angers, la « connected week », dédiée à l’innovation et aux objets connectés regroupant divers événements professionnels et grands publics.

 

L’innovation, un enjeu d’avenir pour le Groupe VYV

Le Groupe VYV place les adhérents au cœur de sa stratégie. Son ambition est de leur apporter des réponses concrètes et des nouveaux services pour les accompagner tout au long de leur vie. Il place donc comme prioritaire l’axe d’innover toujours plus, et d’investir dans les technologies numériques pour développer des nouvelles formes de soins, de médecine, de gestion des risques et d’accompagnement, tout en renforçant la personnalisation des services dans le respect de la vie privée.

Le Groupe VYV au WEF

Le partenariat entre le Groupe VYV et le WEF est un partenariat actif, impliquant la direction et les équipes du groupe.

Jean-Louis Davet, directeur général délégué du Groupe VYV, intervient lors du Keynote au Forum des décideurs le vendredi 27 octobre pour présenter la vision du Groupe VYV en matière de protection sociale globale.

Pendant trois jours, sur le showroom du groupe, des collaborateurs présentent les différentes offres d’e-santé et les services innovants proposés aux adhérents des entités membres. L’ambition du groupe est exposée, celle d’apporter des réponses toujours plus solidaires et innovantes aux multiples enjeux de la protection sociale afin d’accompagner adhérents, patients, assurés et employeurs.

En s’engageant dans ce partenariat, le Groupe VYV s’investit dans le développement de la French Tech. Un engagement dans la recherche-développement au niveau mondial pour apporter de nouveaux services, plus proches et plus innovants, aux adhérents.

Accessible à tous, le Guide de la Santé connectée permet de trouver l’objet connecté santé qui correspond le mieux aux besoins de chacun en apportant des informations simples et de qualité. Découvrez le Guide de la Santé connectée : http://www.guide-sante-connectee.fr/

« Notre écosystème est en pleine évolution, le progrès numérique et les innovations technologiques trouvent aujourd’hui application dans tous les domaines de la vie. Le monde de la santé et de la protection sociale doit tout particulièrement s’adapter à cette nouvelle donne économique et sociale et surtout tirer parti des incessantes avancées scientifiques pour développer des solutions innovantes qui soient porteuses d’améliorations tangibles et durables du quotidien des citoyens. C’est dans cette logique et avec la volonté de construire la protection sociale de demain que nous avons choisi de nous impliquer dans la recherche et le développement de la force d’innovation française. »

Jean-Louis Davet, directeur général délégué du Groupe VYV

Retrouver le programme du WEF : https://wef-angers.com/fr/programme-wef/

Partenariat olympique : c’est parti !

Le Groupe VYV devient le partenaire prévention-santé du Comité national olympique et sportif français (CNOSF)

Fort de ses nombreux partenariats dans le sport, le Groupe VYV renforce son engagement auprès du mouvement sportif en devenant le partenaire prévention-santé et le partenaire officiel du CNOSF et de l’équipe de France olympique.

Un engagement porté par des valeurs communes

C’est au nom de valeurs communes telles que la solidarité, la citoyenneté, le respect, l’engagement et le sens du collectif que le Groupe VYV soutient le CNOSF et l’équipe de France olympique.

Ce partenariat repose sur deux piliers fondamentaux qui nourrissent le mouvement sportif français au quotidien : les athlètes de l’équipe de France olympique en quête d’excellence, et les sportifs amateurs. Par cette association, le Groupe VYV destinera ses actions de sport-santé à des publics divers, motivés aussi bien par la recherche de la performance que par le plaisir de la pratique.

 

Une prise de parole multimarques, en renfort de partenariats existants

Acteur majeur de la prévention santé, le Groupe VYV est impliqué depuis plusieurs années dans la promotion de l’activité physique et sportive grâce aux nombreux partenariats portés par ses entités, en particulier la MGEN qui multiplie les actions en faveur de la pratique sportive et qui a fait du champion de biathlon Martin Fourcade son ambassadeur, Harmonie Mutuelle, partenaire officiel du Team Direct Énergie et du semi-marathon de Paris.

Aujourd’hui réunies dans une même entité, ces marques, ainsi que l’ensemble du portefeuille du groupe, pourront démontrer leur soutien à l’équipe de France olympique dans leurs campagnes de communication ainsi que lors d’activations marketing et commerciales, et ce lors des grands événements qui vont marquer le sport international, comme les Jeux olympiques de PyeongChang en 2018 et ceux de Tokyo en 2020.

 

Le développement du sport sur ordonnance

Les domaines de la santé et du sport sont étroitement liés. La pratique sportive est déterminante pour le bien être quotidien, la bonne prévention santé et même le soin complémentaire de nombreuses maladies chroniques. Afin de sensibiliser ses publics aux bénéfices de l’activité physique régulière et favoriser l’adoption de modes de vie actifs et sains, c’est tout naturellement que le Groupe VYV a décidé de mener conjointement avec le CNOSF une réflexion autour du sport sur ordonnance, voté par l’Assemblée nationale en 2015.

Assemblées générales constitutives : quel programme ?

Le 13 septembre 2017, les délégués des 14 mutuelles et groupements membres des groupes Mgen, Istya et Harmonie sont réunis en assemblées générales pour créer le 1er groupe de protection sociale mutualiste et solidaire. Ce groupe a pour ambition d’apporter des réponses toujours plus solidaires et innovantes aux multiples enjeux de la protection sociale afin d’accompagner adhérents, employeurs et patients.

 

Les assemblées générales constitutives de l’UMG, de la faitière des SSAM et de l’UGM, qui se déroulent toute la matinée, marquent la vraie naissance du groupe. Outre les étapes clés des assemblées comme l’adoption des statuts, du règlement intérieur et la désignation des dirigeants, elles sont aussi l’occasion de révéler l’identité du nouveau groupe : nom, univers graphique, valeurs… C’est une véritable traduction de l’ambition et de la vision commune des mutuelles fondatrices à travers l’univers visuel du groupe, qui se veut optimiste, innovante, mutualiste et solidaire.

Cette matinée décisive apporte un éclairage stimulant sur l’avenir du groupe, au travers de témoignages de personnalités sur les enjeux en matière de santé et de protection sociale et sur leurs attentes vis-à-vis du groupe. L’occasion de rappeler les objectifs du groupe : apporter des solutions nouvelles et construire l’avenir d’une protection sociale toujours plus solidaire.

À l’heure du déjeuner, se déroulent les premiers conseils d’administration qui permettent notamment d’élire les président et vice-président du groupe.

 

Un colloque propice aux idées innovantes

L’après-midi débute par l’adoption du manifeste, synthèse des orientations stratégiques du groupe, suivi d’une intervention de Thierry Beaudet (candidat à la présidence de l’UMG) et de Joseph Deniaud (candidat à la vice-présidence déléguée de l’UMG).

L’après-midi est ensuite dédiée à un colloque sur les enjeux de la protection sociale, autour d’une table ronde* animée par Étienne Lefebvre (rédacteur en chef international, politique et économie générale, Les Echos). Les intervenants sont :

– Olivier Veran (député, rapporteur général de la commission des affaires sociales en charge du projet de loi de financement de la sécurité sociale) : médecin hospitalier neurologue

– Elisabeth Hubert (présidente d’HaD France, membre du Haut conseil pour l’avenir de l’assurance maladie, ancienne Ministre de la santé) : médecin

– Jean-Paul Delevoye (ancien président du CESE, ancien ministre) : directeur de sociétés agroalimentaires

– Catherine Mojaïsky (présidente de la Confédération nationale des syndicats dentaires) : dentiste

– Thierry Beaudet

À travers les regards et les points de vue différents des intervenants, cet échange permet de rendre compte des grands défis auxquels fait face la protection sociale et de dresser les perspectives de notre groupe.

*Cette manifestation n’est accessible que sur invitation

VYV coopération, l’Union de Groupe Mutualiste (UGM)

Pour créer un groupe fort constitué de mutuelles fortes, le groupe s’organise autour de 3 unions, dont VYV coopération qui coordonne la politique et la stratégie.

 

Sa mission

L’Union de Groupe Mutualiste (UGM), VYV coopération organise les synergies entre l’ensemble des structures du groupe.

 

Son ambition

VYV coopération a pour but de faciliter, développer et coordonner les activités des entités membres, mais à la différence des mutuelles affiliées à l’UMG, chacun reste responsable de la garantie de ses engagements.

 

Ses membres

VYV coopération est composée de :

– L’Union Mutualiste Retraite

– Pavillon Prévoyance

– Agrume Groupe Harmonie

– Mutuelle des douanes (MDD)

– Mutuelle de l’Insee Mutuelle d’Action Sociale des Finances Publiques (MASFIP)

– L’UMG Groupe VYV

– VYV care

 

Sa gouvernance

Thierry Beaudet est le président de VYV coopération.

François Venturini est le directeur général de VYV coopération.

VYV care, l’offre de soins et de services du Groupe VYV

L’union faîtière des SSAM, VYV care, forme le principal gestionnaire et promoteur de l’offre de soins et de services mutualistes, associant qualité et performance économique, au service des personnes accompagnées.

La création du Groupe VYV s’accompagne d’un rapprochement entre les activités des SSAM (services de soins et d’accompagnement mutualistes) des groupes Harmonie et Mgen à travers la création de l’union faîtière des SSAM, VYV care. En portant la stratégie de développement d’offre de soins et de services, cette nouvelle entité est l’un des piliers majeurs du Groupe VYV.

L’union faîtière des SSAM est le 1er opérateur non lucratif d’offre de soins et de services et le principal acteur mutualiste, rassemblant aujourd’hui plus de 900 SSAM dans de 15 domaines d’activité du médico-social, du sanitaire et des biens médicaux.

 

Un ADN mutualiste : être au service des personnes accompagnées, tout au long de la vie

L’avenir des mutuelles du Groupe VYV passe notamment par la construction de réponses en termes de parcours de santé et de services d’accompagnement pensés tout au long de la vie des adhérents mutualistes.

L’ambition de l’union faîtière des SSAM est de co-construire une offre de soins et de services d’accompagnement de qualité, tout en assurant la performance économique garante de la pérennité de ses activités.

Elle agit au quotidien pour renforcer l’accès aux soins de l’ensemble de la population à travers la densification du maillage de ses SSAM dans les territoires, grâce au maintien d’un équilibre entre la proximité et la cohérence d’une vision nationale.

 

Une communauté d’expertises

L’union faîtière des SSAM fédère diverses entités (unions territoriales, mutuelles dédiées, structures de l’ESS) qui mettent en commun leurs expertises, dans les domaines des biens médicaux, du médico-social et du sanitaire.

Sa responsabilité est triple :

– Prévoir l’évolution des métiers au regard des tendances lourdes qui s’imposeront à notre système de santé (vieillissement de la population, développement des maladies chroniques, etc.).

– Anticiper l’émergence de nouveaux acteurs en renforçant une stratégie partenariale.

– Investir dans l’innovation et le numérique pour construire les organisations et les pratiques de santé de demain.

 

Une offre de soins et de services de plus en plus individualisée

La santé de demain sera davantage « sur-mesure », avec une personnalisation de l’information médicale, de la prévention et des prises en charge thérapeutiques. Les patients seront davantage impliqués dans la gestion de leur santé et dans l’organisation de leur prise en charge médicale. Ils seront plus encore qu’aujourd’hui des acteurs centraux de leur santé.

L’union faîtière des SSAM doit anticiper cette tendance lourde et s’y adapter. C’est dans cet esprit qu’elle travaille à de nouveaux outils portant sur l’accompagnement individualisé des personnes pour les aider à prendre soin d’elles-mêmes et les responsabiliser davantage par rapport à leur santé. Entrepreneur de solidarité, elle investit et innove pour favoriser l’accès au soin face à des besoins émergents.

 

L’offre de soins et de services en chiffres

12 domaines d’activité

– 158 magasins d’optique

– 99 centres d’audioprothèse

– 99 centres de santé dentaire

– 5 pharmacies

– 19 établissements sanitaires (médecine, chirurgie et obstétrique, soins de suite et de réadaptation, hospitalisation à domicile)

– 95 établissements et services enfance et famille

– 143 établissements et services pour personnes âgées

– 42 établissements et services pour personnes en situation de handicap

– 63 agences de distribution de matériel médical

– 27 agences de transport sanitaire

– 7 758 logements

– 45 agences funéraires dont 20 agences La Maison des Obsèques

Partenariat thecamp : s’engager dans l’avenir et l’innovation

En juillet 2017, le Groupe VYV s’est associé en tant que partenaire fondateur à « thecamp ». Campus européen situé à Aix en Provence, dédié aux technologies émergentes et aux nouveaux usages. Son ambition est d’explorer des solutions pour l’avenir.

 

La mission de thecamp : engager les hommes et les organisations dans une démarche de transformation et créer un futur plus durable et plus humain.

Ce projet, initié en 2015 par Frédéric Chevalier, fondateur de l’agence de marketing digital HighCo, a déjà reçu le soutien de grands groupes et d’institutions publiques.

Le partenariat entre le Groupe VYV et thecamp est un partenariat de co-construction, avant tout humain et collectif.

« innover et investir », « être puissant pour tous et proche de chacun », « construire des réponses solidaires aux enjeux sociétaux » : les valeurs portées par le Groupe VYV se reflètent parfaitement dans le projet thecamp.

Le Groupe VYV a ainsi décidé de s’investir concrètement avec les équipes de thecamp dans l’exploration de solutions pour le monde de demain et de participer à la gouvernance du campus.

La construction des bâtiments hors-normes dessinés par l’architecte Corinne Vezzoni s’achève à la fin de mois de septembre, avec une célébration le 28 septembre 2017 en vue de l’accueil des premiers « campers » dès le mois d’octobre. La construction « humaine » de l’écosystème et des projets qui feront la force de thecamp pourra alors prendre toute son ampleur.

« Notre mission est d’accompagner la transformation des personnes et des organisations afin d’appréhender la radicalité des changements en cours et leur donner la capacité de créer un monde plus humain et plus durable. » thecamp

* Champs requis
Il faut cocher ce champs

Le rendez-vous
des cent jours

La constitution de notre groupe ne s’inscrit pas dans une course à la taille. Notre projet est centré sur notre volonté d’apporter plus de services à nos adhérents, de proposer des réponses concrètes aux enjeux d’aujourd’hui. Cet engagement d’efficacité se traduit par cette newsletter des 100 jours. Cette lettre dressera en début 2018 le bilan des 100 premiers jours du groupe, des actions mises en place, des chantiers initiés. Laissez-nous vos coordonnées et vous recevrez notre toute première newsletter, début 2018.
Save the Date !

Contactez-nous

* Champs requis
Il faut cocher ce champs