Le Groupe VYV a signé une convention de partenariat avec l’Association nationale de prévention en alcoologie et addictologie et l’Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail. Ce partenariat porte sur la prévention des addictions en milieu professionnel, avec pour objectif de développer l’offre du groupe sur le sujet.

 

Le lieu de travail n’est pas épargné par les pratiques addictives. Acteur engagé depuis plusieurs années dans la prévention des addictions, le Groupe VYV a signé une convention de partenariat avec l’association nationale de prévention en alcoologie et addictologie (ANPAA) et l’agence nationale pour l’amélioration des conditions (Anact). Ce partenariat qui s’inscrit dans la continuité des actions du groupe, vient renforcer son action en milieu professionnel et servir son ambition d’accompagner tout un chacun à tous les moments de vie.

Dans le cadre de ce partenariat, une expérimentation va être menée dans plusieurs territoires (Occitanie, Centre val de Loire et la Réunion). Cette démarche poursuit trois objectifs :

–          Accompagner un groupe d’établissements dans leur démarche de prévention des conduites addictives ;

–          Favoriser les échanges de pratiques entre établissements ;

–          Tirer des enseignements des accompagnements et des outils construits collectivement en vue d’un transfert vers d’autres organisations de travail.

A l’issue de cette expérimentation, en 2021, le groupe souhaite renforcer son offre d’accompagnement en santé et qualité de vie au travail (SQVT), déjà existante, avec les méthodes et outils qui seront développés par l’Anact et l’Anpaa, deux institutions incontournables dans leurs domaines. Un partenariat qui bénéficiera à tous puisque cette offre enrichie pourra être distribuée par toutes les entités du groupe auprès des entreprises et collectivités clientes.

« Les conduites addictives en milieu professionnel sont répandues et les risques, qui engagent la responsabilité des employeurs, bien identifiés. Même si le travail peut induire certaines de ces conduites, le sujet reste tabou et les actions de prévention peu adaptées et efficaces. Il est donc nécessaire d’agir et de doter les organisations d’outils et de méthodes pragmatiques, éprouvées et adaptées à chacun ».

Virginie Femery, Directrice du département Santé et prevention à la Direction des Services du Groupe VYV

A lire aussi : QVT : le Groupe VYV lance un nouveau service d’accompagnement aux entreprises

  • Chorum
  • Harmonie Mutuelle
  • MGEFI
  • MGEN
  • MMG
  • MNT
  • SMACL
  • VYV 3
  • Groupe Arcade VYV