Avant les vacances, pensez au tri des médicaments !

Engagé dans la préservation de l’environnement et la promotion des gestes citoyens, notre groupe s’implique aux côtés de Cyclamed et vous invite, avant les vacances d’été, à faire le tri dans vos médicaments.

Les beaux jours reviennent et c’est le moment de faire le tri dans votre armoire à pharmacie et de rapporter les médicaments non utilisés (MNU) en pharmacie.

Impliquées depuis des années aux côtés de Cyclamed, les entités du Groupe VYV sensibilisent élus, adhérents, clients, patients, mais vous aussi en tant que collaborateurs, au bon usage des médicaments et à leur recyclage et invitent à adopter le « réflexe Cyclamed ».

Le principe est simple : les médicaments non utilisés, à usage humain, ne doivent pas être jetés dans les poubelles d’ordures ménagères, ni les toilettes, sous peine de polluer les sols, les rivières et les nappes phréatiques. Entamés ou non, périmés ou non, ces médicaments doivent être rapportés en pharmacie, après avoir mis les emballages en carton et notices en papier dans le tri sélectif du domicile. En revanche, les produits de parapharmacie, compléments alimentaires ou encore les produits d’hygiène sont exclus de ce dispositif.

Le « Réflexe Cyclamed », c’est deux fois par an, alors pensez-y avant de partir en vacances !

Pour vous aider au tri et au recyclage des médicaments, notre groupe propose différents outils, en partenariat avec Cyclamed. Vous pouvez ainsi tester vos connaissances sur le tri des produits de santé de façon ludique :  www.je-trie-mes-produits-sante.fr.

Pour des conseils pratiques sur la gestion de votre armoire à pharmacie et celle de vos proches, ou sur le bon usage du médicament, retrouvez les guides du Groupe VYV en téléchargement ci-dessous.

 

  • Le guide du bon usage du médicament
    PDF - 919 Ko
  • Conseils pratiques pour le tri des médicaments
    PDF - 489 Ko

Et le recyclage des masques ?

Depuis plus d’un an, les masques font partie de notre quotidien. En 2020, entre 6,8 et 13,7 milliards de masques à usage unique ont ainsi été utilisés en France d’après l’Agence pour la diffusion de l’information technologique (ADIT).

Si l’été signe la fin du port du masque en extérieur (sauf en cas de regroupement), nous allons continuer à les utiliser dans les milieux clos (entreprises, magasins, transports en commun…) et à les jeter. Pour rappel, les masques utilisés doivent être jetés dans les bacs d’ordures ménagères et en aucun cas dans les bacs destinés à la collecte des emballages recyclables. Potentiellement contaminés, ils feraient courir un risque non négligeable au personnel des centres de tri qui collectent les ordures recyclées.

À ce jour, la loi n’encadre pas spécifiquement le recyclage des masques jetables.

Cependant, l’État cherche à impulser une dynamique pour développer le recyclage des masques chirurgicaux. De nombreuses initiatives locales de collecte et de recyclage des masques jetables se mettent en place

Groupe VYV, Entreprneur du mieux-vivre