« Pour améliorer notre santé, ne passons pas à côté de l’essentiel ! »

Notre groupe a publié dernièrement un plaidoyer, intitulé « Pour améliorer notre santé, ne passons pas à côté de l’essentiel ! ». Objectifs affichés : permettre une meilleure compréhension des enjeux autour des questions de santé et donner les clefs pour une meilleure articulation entre le régime obligatoire et les mutuelles.

20 constats structurants pour la protection sociale, intégrant des leviers de santé publique et des leviers sur l’offre de soins, c’est le parti pris du plaidoyer « Pour améliorer notre santé, ne passons pas à côté de l’essentiel ! ». Ce document de 32 pages, coordonné par la direction des relations institutionnelles de notre groupe, a été réalisé dans le cadre de la feuille de route de la commission “Influence et politiques de protection sociale” pour une meilleure articulation entre le régime obligatoire et les mutuelles.

Ce plaidoyer donne à voir notre vision globale de protection sociale. Notre groupe y suggère des orientations en faveur d’évolutions affirmées du système mixte, c’est-à-dire du régime obligatoire et des mutuelles, plutôt que des évolutions modestes de paramètres de remboursement.

Une critique constructive

Certains de ces 20 constats soulignent les réponses inadaptées de l’Etat sur son domaine de responsabilité (déserts médicaux, pénurie de médicaments par exemple). D’autres suggèrent des interventions des mutuelles nécessitant parfois une meilleure articulation avec l’Assurance maladie.

Sous-titré « Repenser la protection sociale à partir des enjeux de la santé : 20 constats pour en débattre », ce document vise à susciter des débats auprès d’acteurs de l’offre de soins et des représentants des patients. Nos ambassadeurs peuvent d’ailleurs s’en saisir pour appuyer nos solutions mutualistes sur des sujets précis tel que le projet de loi grand âge et autonomie.

Parallèlement à cela, nos premières propositions sont discutées notamment avec les membres du Haut conseil pour l’avenir de l’Assurance maladie (HCAAM) dans le cadre de leurs travaux sur la place de la complémentaire santé.

Téléchargez le plaidoyer

 

Groupe VYV, Entreprneur du mieux-vivre