Sophie Cluzel en visite au SAPPH de VYV3 Ile-de-France

A l’occasion de la visite de Sophie Cluzel, Secrétaire d’Etat chargée des Personnes Handicapées, au Service d’Accompagnement à la Parentalité pour Personnes en situation de Handicap (SAPPH) de VYV3 Ile-de-France, des sujets tels que « handicap et parentalité », la vie affective, intime et sexuelle ou les soins gynécologiques des personnes en situation de handicap ont été abordés lors d’une table ronde.

La visite du SAPPH de VYV3 Ile-de-France

Le SAPPH accompagne des femmes et/ou hommes en situation de handicap moteur et/ou sensoriel ayant un projet de parentalité ou étant déjà parents. Le service a pour mission le soutien à la parentalité et la prévention des relations précoces parents-enfants, de la période préconceptionnelle jusqu’aux 7 ans de l’enfant. Il propose un meilleur accès aux droits des personnes handicapées aux premiers rangs desquels l’accès à la parentalité. L’accompagnement des bénéficiaires est individualisé en fonction des besoins de chacun. Le SAPPH intervient dans ses locaux ou sur le lieu de vie des bénéficiaires franciliens. Pour favoriser le partage d’expérience, des ateliers parents-enfants ou groupes de paroles sont également proposés.

Le SAPPH est également Centre de Ressources et a pour objectif de transmettre une expertise sur tout le territoire national. Pour ce faire, il peut :

  • Informer, conseiller et former d’autres établissements/équipes en réponse au besoin de bénéficiaires suivis par ces établissements ;
  • Accueillir des professionnels qui se déplacent sur une journée complète au sein du service avec un bénéficiaire pour une sensibilisation à la puériculture adaptée et/ou des adaptations de matériel éducatif par exemple ;
  • Formaliser les bonnes pratiques professionnelles et transmettre le savoir-faire.

En 2021, l’essaimage du SAPPH a démarré en Lorraine avec l’ouverture de « Parenthèse » en février dernier à Nancy, co-porté par l’Union Territoriale Mutualiste de Lorraine (UTML) et la Fondation des Aveugles et des Déficients Visuels (FADV), dans une démarche partenariale forte. En Pays de Loire, VVYV3 Pays de Loire a engagé un projet avec le Conseil Départemental du Maine-et-Loire pour accompagner à la parentalité des personnes en situation de handicap, et dont les enfants sont bénéficiaires d’une mesure au titre de la prévention ou de la protection de l’enfance. L’enjeu majeur est d’intervenir à la fois sur la prévention précoce et l’accompagnement des habiletés et capacités parentales. La Secrétaire d’Etat a souligné l’importance de ce sujet et la nécessité d’agir en ce sens.

Handigynéco : parcours en soins gynécologiques des femmes en situation de handicap en Ile-de-France

Cette visite s’est conclue par une table ronde portant sur la vie intime, affective et sexuelle des personnes en situation de handicap. Au cours de celle-ci ont notamment été présentés les résultats de l’étude « Handigynéco en pratique », co-pilotée avec l’Agence régionale de santé d’Ile-de-France, mettant notamment en exergue l’insuffisance du suivi gynécologique des femmes accueillies en ESMS PH et des consultations gynécologiques qui permettent de dépister des pathologies gynécologiques. Cette expérimentation, dont l’objectif stratégique est d’améliorer l’accès aux soins gynécologiques des femmes en situation de handicap accueillies en ESMS Handicap en Ile-de-France, a permis d’organiser 450 consultations gynécologiques de prévention/dépistage sur une période de 18 mois, entre juin 2018 et décembre 2019. Ainsi, parmi les recommandations formulées, nous pouvons retenir la mise en place d’un suivi gynécologique adapté à chaque femme, avec la structuration réelle d’un parcours, et cela dans une démarche « d’aller vers », ou encore la formation/sensibilisation des femmes et des hommes en situation de handicap tout comme des professionnels à la Vie affective et sexuelle, ainsi qu’aux violences faites aux femmes.

Cette démarche est essentielle pour permettre une vie affective, intime et sexuelle complète pour toutes les femmes en situation de handicap et un projet de parentalité épanouis. Le repérage et la prévention des violences faites aux femmes passe également par une meilleure connaissance des femmes de leur corps pour favoriser un consentement libre et éclairé, ultérieurement dans leur vie affective.
Groupe VYV, Entreprneur du mieux-vivre