100 % Santé : une réforme profitable mais un coût important pour les complémentaires

Le baromètre 2022 de l’Union nationale des organismes complémentaires de l’Assurance maladie (Unocam) dédié à la réforme du 100 % Santé met en relief des chiffres éloquents : 2,5 milliards d’euros de coût pour les complémentaires santé en 2021.
100 % Santé : une réforme profitable mais un coût important pour les complémentaires
Date de publication: 27 septembre 2022

Un rôle de principal financeur

Sur les trois postes concernés par la réforme, les organismes complémentaires ont remboursé 61 % du total des dépenses en 2021 contre     55 % en 2019. En effet, les remboursements ont augmenté sur les aides auditives (+ 96 %) et sur les prothèses dentaires (+ 47 %). Ces évolutions sont notamment dues au recours aux équipements et soins du panier 100 % Santé. En revanche, sur l’optique, les remboursements ont stagné (- 1 %), signe que le taux de recours à l’offre 100 % santé est faible et que la réforme n’a pas de réel impact dans ce domaine.

La réforme confirme donc le rôle important des organismes complémentaires. Sur les trois postes, ils ont ainsi remboursé 77 % des dépenses au titre des offres 100 % Santé (80 % en optique, 70 % en aides auditives et 78 % en prothèses dentaires) soit un total de 2,5 milliards d’euros.

Meilleure prise en charge, meilleur accès aux soins

La réforme a donc rempli son premier objectif : renforcer la prise en charge et améliorer l’accès aux soins pour les assurés. Les soins dentaires étaient ceux pour lesquels les Français renonçaient le plus facilement à se faire soigner en raison de leur coût. Aujourd’hui, les patients n’hésitent plus au moment de la présentation des devis. Mais les complémentaires alertent sur le fait que cette hausse des dépenses n’est pas tenable sur le long terme.

Aller plus loin

Les organismes complémentaires ont participé à l’accélération du déploiement des solutions de tiers payant avec la mise en œuvre de la réforme. Ainsi, de nombreuses prestations sont facturées en tiers payant, ce qui facilite l’accès aux offres 100 % Santé pour les patients. Afin de retrouver un équilibre avec la hausse des remboursements, quelques pistes sont proposées comme l’incorporation de plus de prévention dans les paniers de soins 100 % Santé.

 

Découvrez notre infographie sur le 100 % Santé.

 

Retrouvez toutes nos informations

 

 

Retour en haut de page