De la suite dans nos travaux

Notre plan de transformation Force VYV, conçu en 2019, a fait la preuve de son efficacité. Dès 2020, il a permis de créer des synergies dans l’ensemble de nos entités et métiers pour apporter davantage de services à nos adhérents, patients, clients, habitants… Les travaux engagés se poursuivent, tandis que nos équipes planchent sur de nouveaux projets.

Structurations en cascade côté « mutuelle et assurance »

Parmi les travaux en cours dans le volet santé, la structuration en 2021 d’une direction de l’assurance santé au sein de la direction assurance et protection financière. Cette direction permet une coordination technique en matière d’assurance santé entre mutuelles. S’appuyant sur leurs expertises, elle intervient également sur les dossiers d’influence ou les modalités d’application des règlementations.

Autre structuration, celle d’une offre de produits d’assurances et de services mobilité internationale groupe. Dans sa forme standard, elle s’adresse aux entreprises françaises (TPE, PME, ETI) ayant besoin notamment d’assurances détachés-expatriés ou missions professionnelles à l’étranger. Une version sur-mesure sera proposée aux grandes entreprises françaises. Les deux offres seront commercialisées par VYV IB et VYV IA.

D’autres produits seront développés, notamment une offre d’assurance voyage destinée aux particuliers, repoussée à fin 2022-début 2023 en raison de la pandémie et de l’effondrement du tourisme.

En matière de prévoyance aussi, les projets se multiplient :

  • plusieurs groupes de travail dédiés à deux sujets à forts enjeux — les aidants et l’assurance emprunteur — doivent concrétiser en 2021 de premières réalisations ;
  • les distributeurs vont être accompagnés dans la définition de leurs ambitions, afin d’élaborer une stratégie de multi-protection et de développement au-delà de la santé ;
  • un travail d’animation a été entrepris pour construire le positionnement du Groupe VYV en matière de dépendance  ;
  • le bouclage du catalogue des produits d’assurance du groupe va donner une première vision sur le métier de la prévoyance.

Suite au lancement réussi de l’offre Yvon en 2019, Yvon a par ailleurs fait l’objet d’une filialisation et a intégré une dimension logement. Deux filiales ont été ou vont être créées :

  • Yvon Assurance & services (70 % MGEL, 30 % VYV Invest) a en charge le façonnage et le développement des offres ainsi que l’expérience client ;
  • Yvon Logement (60 % VYV Invest, 20 % MGEL, 20 % Groupe Arcade-VYV) sera gestionnaire de résidences jeunes.

Pour 2021, l’accent est mis sur le déploiement d’Yvon autour de deux enjeux : la recherche de partenariats avec des établissements d’enseignement supérieur et la recherche de synergies au sein de notre groupe dans les domaines de la prévention et de l’action sociale. Un travail est aussi en cours pour que les produits Yvon soient proposés par MGEN et la Mgéfi.

Une nouvelle offre de résidences jeunes

Dans les six prochaines années, le Groupe VYV prévoit de mettre à disposition des jeunes 10 000 logements individuels en court, moyen et long séjour, complétés d’une offre diversifiée en colocation. Sont principalement concernés les étudiants, jeunes actifs, en mobilité internationale, en début ou en fin de cursus, en apprentissage, créateurs d’entreprise, en service civique ou en service volontaire européen… Une réponse à la diversité et à l’hétérogénéité de leurs parcours et demandes, en phase avec l’accompagnement du groupe dans ce moment de vie de l’émancipation familiale vers le premier emploi stable.

Maxime Thorigny, président de la commission jeunes de VYV Coopération, explique la conception du Groupe VYV en matière de logement pour les jeunes.

 

Partant du principe qu’un acteur unique ne peut être le meilleur dans toutes les étapes de la chaîne de valeurs, une stratégie d’offres en architecture ouverte est en cours sur l’activité IARD. Concrètement, il s’agit de recourir aux meilleures expertises dans la construction des produits — multirisques professionnel et santé animale sont à l’étude en 2021 — afin d’agréger plusieurs bénéfices : tarif compétitif, garanties au niveau du marché ou novatrices, expérience utilisateur à l’état de l’art en matière de souscription et de déclaration de sinistre et d’indemnisation, processus sans couture, association du numérique et de l’humain quand nécessaire…

 

L’activité IARD du Groupe VYV est structurée autour de :

  • la direction IARD qui définit la stratégie d’offres, met en place les partenariats et accompagne les distributeurs,
  • VYV Conseil (anciennement Harmonie Conseil), courtier qui pilote l’activité opérationnelle et est le représentant juridique et administratif de la filière IARD,
  • les mutuelles distributrices,
  • les producteurs : interne comme SMACL Assurances ou externes.

Raison d’être et dynamique partenariale dans l’offre de soins et d’accompagnement

Pour VYV3, la crise sanitaire a créé des contraintes très fortes mais aussi fait émerger des opportunités majeures. La première de ces opportunités consiste à s’appuyer sur l’expérience vécue par les salariés et élus pour définir sa raison d’être. Lancée en octobre 2020, cette démarche ambitieuse aboutira à l’été 2021. Cette réflexion sur le sens s’accompagne de plans d’actions concrets pour attirer et fidéliser les collaborateurs – notamment sur le secteur des personnes âgées, où les difficultés de recrutement sont fortes – et d’un projet visant le développement des compétences managériales et l’autonomie des collaborateurs.

À l’heure où de plus en plus de jeunes actifs veulent du sens et donc envisagent de changer de parcours professionnel, il est plus que jamais nécessaire d’affirmer ce que nous voulons être demain. Une raison d’être ne doit pas être confortable, elle doit être percutante. Elle doit être suffisamment forte pour subir toutes les épreuves que nous aurons à surmonter. Elle nous donnera de la visibilité en externe comme en interne. C’est un sujet qui nous transcende et qui doit renforcer la cohésion au sein de notre union et la place de VYV3 dans le groupe.
Stéphane Junique
Président de VYV3 et vice-président délégué du Groupe VYV

La seconde opportunité est celle du nouveau projet stratégique, pour prendre en compte les évolutions du système de santé post-crise sanitaire et porter le développement des entités de VYV3 en conséquence. Avec la crise, les trois priorités de développement actées fin 2019 sont réaffirmées : les soins de premier recours ; l’autonomie et le maintien à domicile ; la petite enfance et la parentalité. 2021 ouvre ainsi des perspectives très prometteuses dans ces trois domaines.

Pour autant, VYV3 et le Groupe VYV ne pourront relever seuls ces défis. C’est pourquoi la dynamique partenariale engagée en 2020 va s’accélérer tant au niveau national qu’au niveau local. Du côté des soins de premier recours, alors que les entités de VYV3 sont engagées dans plusieurs communautés professionnelles territoriales de santé, le partenariat avec la Caisse des dépôts et consignations, qui se concrétise déjà avec des projets de développement d’innovation en santé dans les territoires en Pays de la Loire, en Bourgogne et dans les Hauts-de-France, prendra de l’ampleur et constituera un formidable levier d’accélération.

Jérémie Sécher, directeur du pôle soins de VYV3 et directeur général adjoint santé, sanitaire et social du Groupe MGEN, présente l’Assit  (Association innovation, santé et territoires) créée avec la Caisse des dépôts et consignations.

 

En matière d’autonomie, VYV3 pense son développement dans le cadre de la naissance de la cinquième branche en 2020 et des évolutions récentes du secteur médico-social. En réponse aux enjeux du virage domiciliaire de la prise en charge et au décloisonnement de l’offre, au niveau local, les entités de VYV3 continuent à nouer des accords avec des partenaires et associations de services à la personne grâce au dispositif juridique prévu par la loi Hamon de 2014 (article 55). C’est notamment le cas de VYV3 Pays de la Loire qui propose, avec ADT 44 et Anjou Accompagnement, une douzaine de nouveaux services pour faciliter le maintien à domicile des personnes en perte d’autonomie, mais aussi de VYV3 Sud-Est, avec l’association de services à la personne et d’aide à domicile Aividance.

Enfin, concernant l’enfance et la famille, le réseau « Main dans la Main » répond à la demande croissante des collectivités, entreprises et familles à travers, là encore, un grand réseau de partenaires. La dynamique d’ouverture sur ce champ est d’ailleurs consolidée dans le cadre du dispositif « La crèche gagne l’entreprise », porté par VYV3 et Harmonie Mutuelle, mais disponible aussi pour d’autres gestionnaires d’équipements d’accueil du jeune enfant.

L’habitat familial s’ouvre au logement santé

Convaincu que le logement est un déterminant de santé majeur, le Groupe Arcade-VYV a conçu — avec l’aide d’experts du logement, de la santé et de la protection sociale — un référentiel de 38 engagements, dont 10 engagements socles. L’ambition : garantir aux résidents qu’ils vivent dans des logements santé. D’ici à 2025, au moins 50 % des logements individuels et collectifs neufs du groupe devront respecter ce référentiel. Concrètement, ces logements respecteront les 10 engagements socles et au moins 10 supplémentaires. Grâce à ce programme, le groupe entend déployer son action en faveur du logement santé à large échelle. L’expérimentation a déjà commencé dans les territoires et se poursuivra en 2021, avant une généralisation en 2022.

Jacques Wolfrom, directeur général du Groupe Arcade-VYV, revient sur le référentiel d’engagements, conçu pour offrir un habitat bénéfique à la santé des occupants.

Cette phase test va permettre de tenir compte des besoins des parties prenantes dans les territoires mais aussi d’affiner le modèle économique de ce programme, dans le respect des loyers modérés du logement social.

Elle servira aussi à adapter les engagements en fonction des évolutions sociétales et environnementales. Et elle permettra de proposer un dispositif de labellisation.

Il s’agit de bâtir un modèle d’opérateur du logement social intégré, qui place l’humain au cœur des enjeux de l’habitat. Ainsi, nous avons pour ambition d’accompagner tous les publics tout au long de leur parcours de vie.
Jacques Wolfrom
Directeur général du Groupe Arcade-VYV

Nouveau concept de résidences services seniors

En matière de « Logement santé », nous voulons devenir un acteur national reconnu des résidences services seniors (RSS), avec une offre de 76 structures supplémentaires en 10 ans. Un concept est à l’étude, à la fois différenciant, accessible au plus grand nombre, répondant au souhait de bien vieillir à domicile et permettant de retarder la perte d’autonomie. Le tout dans un esprit de partage, de mutualisation et de solidarité.

Les ODD de l’ONU, boussole de notre promesse mutualiste

 

C’est après avoir décidé d’intégrer au cœur de notre politique de développement durable l’ensemble des 17 objectifs de développement durable (ODD) de l’ONU que nous avons défini, en 2019, le référentiel développement durable groupe. Celui-ci comprend 50 des 169 cibles d’action ODD, organisées en 18 thèmes, eux-mêmes articulés en 4 axes de mobilisation : environnements promoteurs de santé ; préservation de toutes les ressources ; société plus inclusive ; travail facteur de développements individuel et collectif.

Pour déployer cette démarche et répondre aux besoins — nouveaux ou renforcés par la pandémie de Covid-19 et ses conséquences — un travail collectif interne a dégagé les thèmes sur lesquels nous devions travailler en premier lieu : travail & handicaps, inclusion par le lieu de vie, santé et sécurité au travail, gestion durable des ressources. Des engagements communs à l’ensemble du groupe ainsi que des objectifs datés et chiffrés ont été déterminés pour chacun de ces thèmes.

Anne-Marie Harster, présidente de la commission développement durable de VYV Coopération, revient sur les thèmes prioritaires de la politique de développement durable du groupe et sur les engagements pris pour 2021.

L’empreinte mutualiste

 

Véritable boussole pour la stratégie du groupe, l’empreinte mutualiste définit la marque que le Groupe VYV laisse sur la société.

Grâce à l’articulation de ses quatre métiers et à la mobilisation de ses ressources et de ses moyens, le Groupe VYV a en effet la capacité d’agir sur la société de manière positive et sur le long terme. En tant qu’entrepreneur du mieux-vivre, le Groupe VYV agit sur l’ensemble des déterminants de santé (logement, prévention, sport-santé…) pour favoriser un vrai mieux-vivre pour tous.

La solidarité et la proximité sont au cœur de son projet à travers la mise en œuvre concrète d’actions qui contribuent au maintien du lien social, à la prévention des risques, à l’amélioration des conditions de vie, à l’accès à l’éducation, à la culture, au sport, à la santé… Ses actions ont un impact social, sociétal et environnemental. Acteur solidaire, le Groupe VYV met l’humain au centre de ses activités et de ses engagements.

Avec l’empreinte mutualiste, le Groupe VYV démontre que l’on peut créer de la valeur pour la société en étant à la fois performant économiquement et fidèle à ses valeurs.

Suivez nous sur les réseaux sociaux
Groupe VYV, Entreprneur du mieux-vivre